Coronella girondica

Espèce

Coronella girondica

Nom commun

Coronelle girondine

Histoire et origine


La Coronelle girondine a été décrite pour la première fois par Daudin en 1803, le nom scientifique de cette espèce est Coronella girondica.Coronella vient du latin qui signifie ‘petite couronne’, et girondica signifie 'de la Gironde' en latin.

Caractéristiques

Elles sont caractérisées par leur ventre taché de noir, ceci est la différence la plus visible qui le distingue de sa cousine la Coronelle lisse (Coronella austriaca).

cg-1-4.jpg

Description

  • Taille

Elles sont nées à environ 25 cm de long, elles mesurent en moyen 50 cm de long mais peuvent devenir jusqu'à 90 cm de long. 

  • Morphologie

Elles sont minces et élégantes, elles ont une tête mince qui est pointue.

Leur tête est plus longue que la Coronelle lisse (Coronella austriaca).

Leurs écailles lisses sont facilement remarquables car cela leur fait briller.

coronella-girondica-cr.jpg
  • Motifs et coloration

Elles sont gris métallique avec des motifs plus foncé sur le dos, ce motif est une série de lignes/rectangles irréguliers qui ne sont pas liés.

Elles ont une bande noire qui traverse l'oeil du cou en direction du museau.

Il est possible qu'elles sont de couleur orange / rose.

Répartition géographique



Elle est répartie au Portugal, en Espagne, la moitié Sud de la France avec des populations isolés, l'Italie (sauf la région Nord Est et l'Ouest).

 

Sous-espèces

Aucun décrit

Différences sexuelles

Les femelles sont plus larges que les mâles, surtout en fin de printemps car elle portent les jeunes.

Variations saisonnières

Les femelles sont plus large en printemps à cause de leur portée.

Alimentation

Leur proie principale se sont des lézards, des plus petits serpents, mangent aussi des petits mammifères.

Ils sont tués par construction.

coronella-girondica.jpg

Moeurs de défense

Elles ne se défendent pas de la même façon que les autres serpents, elle doivent se sentir forcer avant de siffler et elles ne mordent que très rarement, elles préfèrent partir et se cacher.

Leur mode de vie fait qu'elle ne rencontre pas très souvent les hommes, et cela pourrait expliquer leur manque d'évolution en défense.

Reproduction

La reproduction a lieu au printemps quand les spécimens sortent de l'hibernation, une semaine après elles se cherchent entre eux et l'accouplement commence.

Les femelles pondent environ 10 oeufs (extrêmes de 1 à 20 oeufs) dans un lieu humide, chaud, pondues souvent dans de la végétation morte qui est en décomposition.

Les oeufs éclosent après 9 semaines.

Maturité sexuelle, espérance de vie

La durée de vie de Coronella girondica est d'environ 15 ans, elles atteignent leur maturité sexuelle à la quatrième année.

Moeurs

La famille des Coronelles sont les serpents les moins connus d'Europe.

C'est du à leur mode de vie discret.

Elles sont actif le jour, mais elles évitent les grandes chaleurs, elles prennent refuge pendant les heures les plus chauds du jour et préfèrent les jours nuageux et tempérés et/ou les premiers et derniers heures de soleil, dès que le climat est trop chaud elles peuvent être actif la nuit.

Elles sont souvent rencontrées après des pluies.

Prédateurs

Elles sont chassées par des oiseaux non passereaux, autre serpents, mammifères...

Biotope

Elles vivent dans des milieux rocheux, parfois fréquents dans des prés verts de montagne ou il y a des murailles en pierre.

legislation.jpg

Protection de ce reptile

La Coronella austriaca fait partie des espèces protégées sur l’ensemble du territoire métropolitain français.

Il est totalement interdit de la capturer, de la blesser, la tuer, la déplacer ou de détruire sa ponte.