Hierophis viridiflavus

Espèce

Hierophis viridiflavus

Nom commun

Couleuvre verte et jaune.

Histoire et origine

La Couleuvre verte et jaune a été décrite pour la première fois par Lacépède en 1789, autrefois nommé Coluber viridiflavusColuber qui voulait dire 'rapide', 'fouetteur' d'où vient le nom commun en anglais de cette espèce 'whip snake' (serpent fouetteur en français).

Maintenant connu sous le nom de Hierophis viridiflavusHierophis qui veut dire 'sacré' et 'serpent' donc 'serpent sacré', viridiflavus vient de latin et signifie 'vert' et 'jaune'.

img-0905.jpg
img-0908.jpg

Description

  • Taille

Elles éclosent à environ 30 cm de long, taille moyenne de 100 cm de long elles grandissent jusqu'à 150 cm de long.

  • Morphologie

Elles ont le corps costaud mais qui reste élégant.

Elles ont une queue longue mais une tête discrète et petite. 

  • Motifs et coloration

Le motif et coloration évolue au cours de leur vie.

Les jeunes ont une tête déjà noire tachée de jaune qui ne changera pas beaucoup, sur le corps la couleur dominent est gris ou gris marron et les endroits ou ça sera jaune plus tard est d'une nuance et couleur différente, parfois orange claire.

Au cour de l'évolution le corps devient plus foncée et finit noir, dans certaines lieux de sa répartition les taches jaunes sont moins évidents mais en France elles sont spectaculaires.

Un adulte typique est noir avec des taches de jaune partout sur le corps et la tête.

Répartition géographique

Répandu sur la majorité de la France sauf le Nord, en Espagne elle se trouve dan les Pyrénées et sur la côte Nord, sa présence cesse vers la moitié de la distance entre les Pyrénées et le Portugal, l'Italie (sauf le Sud et la Sicile), elles se trouvent sur la côte Ouest de la Sardaigne, en Slovénie et le Sud de la Suisse.

Il y a des populations isolées en Allemagne et en République Tchèque.

Sous-espèces

Aucun accepter, cette sous-espèce est en cours d'analyse : 

carbonarius - Elle se trouve au Nord Ouest de l'Italie, Slovénie, la Sicile, Malte et Gyaros. olées en Allemagne et en République Tchèque.

couleuvreverteetjauneb.gif

Différences sexuelles

Les femelles sont plus larges que les mâles, surtout en fin de printemps car elle portent les oeufs.

Variations saisonnières

Les femelles sont plus large en printemps à cause des oeufs qu'elle porte.

Alimentation

Elles se nourrissent principalement des lézards, mais aussi des mammifères.

Elles chassent aussi les oiseaux, serpents (même des vipères et des spécimens de son propre espèce).

Mange parfois des grenouilles.

Les jeunes se nourrissent de lézards.

Ce serpent chasse à la vue.

Et tue ses proies parfois par construction.

Moeurs de défense

Elles sont très rapides et agiles, elle ne tente pas de nous intimidé sauf si attraper ou si piéger.

Dans ce cas-là, elles se gonflent, sifflent, et mordent à plusieurs reprises si manipulé, souvent au même endroit.

Parfois elle fouette la main avec sa queue quand manipuler.

coluberviridiflavus4.jpg

Reproduction

La reproduction a lieu au printemps quand les spécimens sortent de l'hibernation, une semaine après elles se cherchent entre eux et l'accouplement commence.

Les femelles pondent environ 10 oeufs (extrêmes de 2 à 17 oeufs) dans un lieu humide, chaud, pondues souvent dans de la végétation morte qui est en décomposition.

Les oeufs éclosent après 8 semaines.

Maturité sexuelle, espérance de vie

La durée de vie de Hierophis viridiflavus est d'environ 20 ans, elles atteignent leur maturité sexuelle à la quatrième année.

Moeurs

Elles sont actives le jour, elles sont très rapides et agiles.

C’est un des serpents le plus commun parmi sa distribution.

Elles hibernent en groupe, et les lieux d'hibernation se trouvent parfois loin des quartiers d'été.

Les mâles se battent souvent pour le droit d'accoupler.

Biotope

Serpent à l'aise sur terre comme sur l'eau, il est aussi très agile et peut grimper dans des arbres.

Il est donc présent dans tous les types d'habitat.

Elles vivent sur les bords des bois humides ou parfois fraîches.

Passent beaucoup de temps dans des ronces dans des biotopes très vert avec beaucoup de végétation, elles se trouvent près des murailles en pierre où elles se cachent et hibernent.

Prédateurs

Leurs prédateurs les plus redoutables se sont des oiseaux.

legislation.jpg

Protection de ce reptile

La Hierophis viridiflavus fait partie des espèces protégées sur l’ensemble du territoire métropolitain français.

Il est totalement interdit de la capturer, de la blesser, la tuer, la déplacer ou de détruire sa ponte.