Natrix maura

Espèce

Natrix maura

Nom commun

Couleuvre vipérine

Histoire et origine

La Couleuvre vipérine a été décrite pour la première fois par Linnaeus en 1758, le nom scientifique de cette espèce est Natrix maura.

Natrix vient du latin qui signifie ‘nageur’, et maura signifie 'de Maurétanie' en grec.

Caractéristiques

Elles sont caractérisées par leur ressemblance aux vipères, mais elles sont ensuite facilement distinguées comme inoffensive grâce à leurs moeurs aquatiques.

 Description


  • Taille
img-1813.jpg

Elles éclosent à environ 15 cm de long, elles mesurent en moyen 40 cm de long, mais peuvent grandir jusqu'à 76 cm de long.


  • Morphologie

 

Elles ont l'air fragiles à l'âge jeune et des jeunes adultes, mais quand elle mesurent environ 50 cm de long, leur corps devient plus robuste, mais elles restent toujours élégantes.

Leur tête est d'apparence rectangulaire et mince.

Elles ont des petits yeux.

natrix-maura.jpg
  • Motifs et coloration


Elles varient énormément, habituellement gris avec un motif en zig zag plus foncé sur le dos et des points et autres motifs sur les flancs.

D’autres couleurs courantes sont marron vert avec les mêmes motifs, des spécimens orange ne sont pas rare, et parfois vous pourriez avoir de la chance d'observer un spécimen à motif bilineata (spécimen rayé) ces spécimens ont un motif comparable à la Couleuvre à échelons avec deux lignes claires parallèles sur le dos.

Leur ventre est blanc taché de carrés noirs.

Répartition géographique

Répartie en Europe occidentale, la péninsule Ibérique, la France (sauf le tiers Nord), à l'Ouest de la Suisse, Italie NORD-OUEST, Sardine, sur les îles Mallorca et Menorca.

 


Sous-espèces

Aucun décrit mais à l'époque avant les analyses d'ADN il y aurait pu être décrit plusieurs sous-espèces dues à la variation morphologique.

Différences sexuelles

Les femelles sont plus larges que les mâles, surtout en fin de printemps car elle portent les oeufs.


Variations saisonnières

Les femelles sont plus large en printemps à cause des oeufs qu'elle porte.


Alimentation

Leur proie principale ce sont des amphibiens, elles se nourrissent principalement sur des grenouilles du genre Pelophylax en rivière et dans des trous d'eau plus calmes de Hyla.

Les poissons sont aussi chassés.

Les jeunes se nourrissent surtout sur des têtards et des grandes insectes, petits poissons et des verres de terres.

natrix-maura-by-antonioshadow-d5iapt8-1.jpg

Moeurs de défense

Elles sifflent et émettent une liquide à mauvaise odeur quand manipuler.

Parfois des spécimens tentent de se faire passer pour des vipères en étant plus agressive quand rencontres, ceci comprend s'aplatir la tête et cou, sifflements et se lancer sur son prédateur comme s'elle voulait mordre (mais elle tient la bouche fermée).

Reproduction

La reproduction a lieu au printemps quand les spécimens sortent de l'hibernation, une semaine après elles se cherchent entre eux et l'accouplement commence.

Les femelles pondent environ 10 oeufs (extrêmes de 3 à 26 oeufs) dans un lieu humide, chaud, pondues souvent dans de la végétation morte qui est en décomposition.

Les Couleuvres aquatiques pondent souvent ensemble.

Les oeufs éclosent après 11 semaines.

Maturité sexuelle, espérance de vie

La durée de vie de Natrix maura est d'environ 20 ans, les mâles atteignent leur maturité sexuel au troisième année et les femelles au quatrième année.

Les spécimens mesurent environ 30 à 60 cm de long quand elles atteignent la maturité sexuelle.


Moeurs

C'est un serpent aquatique, l'un des plus aquatique de la famille des ‘Natrix’, elles ne se trouvent jamais loin de l'eau.

Elles sont diurne et aiment s'échauffer au soleil comme tous les serpents.

Quand elles sont dérangées elle ont tendance à plonger dans l'eau et se cacher au fond ou entre des plantes.

safe-image.jpg

Prédateurs

Leurs prédateurs naturelles sont des mammifères comme des renards ou des chats, mais aussi des oiseaux et des insectes d'eau.

 


Protection de ce reptile

La Natrix maura fait partie des espèces protégées sur l’ensemble du territoire métropolitain français.

Il est totalement interdit de la capturer, de la blesser, la tuer, la déplacer ou de détruire sa ponte.

 

Biotope

Elles vivent dans des milieu humides et proches de l'eau ainsi que dedans comme les cours d'eau, rivières, petits étangs...

Elles sont très aquatiques.