Natrix natrix

Espèce

Natrix natrix

Nom commun

Couleuvre à collier

Histoire et origine

La Couleuvre à collier a été décrite pour la première fois par Linnaeus en 1758, le nom scientifique de cette espèce est Natrix natrix.

Natrix vient du latin qui signifie ‘nageur’.

Caractéristiques

Elles sont caractérisées par un collier jaune qui est plus vif et remarquable chez les jeunes.

 Description

img-1173.jpg
  • Taille 

Elles éclosent à environ 20 cm de long le plus souvent observées à 100 cm de long mais grandissent à jusqu'à 180 cm de long.

  • Morphologie

 Elles sont minces et élégantes quand elles sont jeunes, mais quand elles mesurent environ 100 cm de long, leur corps devient robuste, surtout pour les femelles.

Leur tête est large et triangulaire.

Elles possèdent des grandes écailles sur la tête et des grandes yeux.

  • Motifs et coloration

Elles sont vertes ou vert marron avec des motive noires sur les flancs et elles ont un collier jaune au cou.

Leur ventre est blanc taché de carrés noires.

Répartition géographique

Très répandue, absent aux îles Baléares, Crète, au Nord de l'Angleterre et en Ecosse, Irlande, tout sauf le Sud de la Suède et Norvège, absente de la moitié Nord de la Finlande.

 

carte.jpg

Sous-espèces

  • astreptophora - Se trouve au Portugal, en Espagne et une répartition limitée en France (départements des Pyrénées-Orientales et le Sud de l'Aude. limite Nord à proximité de Narbonne).
natrix-natrix6.jpg

Diffère de la sous-espèce helvetica par des motifs beaucoup moins marqués (surtout chez les    adultes qui peuvent être de couleur unie, grisâtre ou bleuâtre et peuvent ressembler superficiellement à une couleuvre de Montpellier).

Le collier noir est quasiment inexistant chez l'adulte et il est très réduit chez le juvénile.

Chez ce dernier, le collier jaune est pâle et s'estompe rapidement avec l'âge.

L'iris est orangé à rougeâtre, contrairement à helvetica dont l'iris est le plus souvent jaunâtre.

  • cetti - Se trouve en Sardaigne.
  • corsa - Se trouve en Corse, récemment séparer de la sous-espèce cetti.

Diffère de la sous-espèce helvetica par l'absence du double collier noir et jaune.

Les individus sont plutôt gris à blanchâtres avec des motifs bien marqués.

Parfois une tache noire plus ou moins grande sur la tête.

Les écailles céphaliques sont typiquement bordées de noir

tyr9.jpg
  • fusca - Se trouve seulement sur l'île Grec de Kea.
 
  • gotlandica - Se trouve sur l'île Suédoise de Gotland.

 

  • helvetica - Se trouve sur la quasi totalité de la France (sauf où se trouve ssp. astreptophora), la plupart de la Suisse (sauf l'extrême est, où elle est remplacer par ssp. natrix), à l'Ouest de la rivière de la Rhin en Allemagne, Belgique, Luxembourg, les Pays-bas, l'Angleterre et les Pays de galles.

Ici vous pouvez voir la belle gamme de couleurs de chaque sous-espèce basé sur une comparaison directe.

a=helvetiva
b=natrix
c=persa
d=astreptophora

  • lanzai - Se trouve en italie (sauf le Nord où elle est remplacer par ssp. natrix à l'Ouest et ssp. helvetica à l'Est).

  • natrix - Se trouve à partir de la rivière de la Rhin vers l'est jusqu'en Russie, les limites Sud sont la Suisse, l'Italie du Nord, la Slovénie, Hongrie, et le Nord de la Roumanie. Au Nord cette sous-espèce se trouve au Danemark, en Finlande, en Norvège et la Suède.

  • persa - Se trouve dans la péninsule des Balkans, limite au Nord Est là où est la limite du Sud de ssp. natrix (voir natrix).

  • schweizeri - Se trouve sur plusieurs îles Grecs: Milos, Kimolos et Polyagos.

.



  • sicula - Se trouve en Sicile.

Différences sexuelles

Les femelles sont plus larges que les mâles, surtout en fin de printemps car elle portent les oeufs.


Variations saisonnières

Les femelles sont plus large en printemps à cause des oeufs qu'elle porte.


Alimentation

Leur proie principale ce sont des amphibiens, elles se nourrissent principalement sur des grenouilles du genre Pelophylax.

Les poissons sont aussi chassés.

Parfois dans des biotopes plus secs elles chassent des micros mammifères.

Les jeunes se nourrissent surtout sur des têtards et des grandes insectes, petits poissons...

1144l-couleuvre-a-collier-natrix-natrix.jpg

Moeurs de défense

Elles sifflent et émettent une liquide à mauvaise odeur quand manipuler et parfois jouent à la mort, elles tirent la langue avec la bouche ouvert, ceci marche souvent pour faire déconvaincre leurs prédateurs.

Parfois des spécimens tentent de se faire passer pour des vipères en étant plus agressive quand rencontres, ceci comprend s'aplatir la tête et cou, sifflements et se lancer sur son prédateur comme s'elle voulait mordre (mais elle tient la bouche fermée).

Reproduction

La reproduction a lieu au printemps quand les spécimens sortent de l'hibernation, une semaine après elles se cherchent entre eux et l'accouplement commence.

Les femelles pondent environ 50 oeufs (extrêmes de 5 à 100 oeufs) dans un lieu humide, chaud, pondues souvent dans de la végétation morte qui est en décomposition.

Les Couleuvres aquatiques pondent souvent ensemble.

Les oeufs éclosent après 8 semaines.

Maturité sexuelle, espérance de vie

La durée de vie de Natrix natrix est d'environ 25 ans, les mâles atteignent leur maturité sexuel au troisième année et les femelles au cinquième année.

Les spécimens mesurent environ 60 cm de long quand elles atteignent la maturité sexuelle.


Moeurs

C'est un serpent aquatique, l'un des moins aquatique de la famille des ‘Natrix’, elles peuvent s'éloigner de l'eau, elles se trouvent parfois jusqu'à 3 km de l'eau, c'est dans ces biotopes qu'elles se nourrissent de Bufo bufo ou de souris, elles sont malgré ça plus communs près de l'eau .

Elles sont diurne et aiment s'échauffer au soleil comme tous les serpents.

Quand elles sont dérangées elle ont tendance nager avec vitesse au surface de l'eau, et elles évitent de plonger.

Ceci peut être un facteur dans l'identification de l'espèce.

Il est même possible de les voir de très loin avec des jumelles lorsqu'on scan la surface de l'eau.

hamblin-mark-grass-snake-natrix-natrix-with-eggs.jpg

Prédateurs

Leurs prédateurs naturelles sont des mammifères comme des renards ou des chats, mais aussi des oiseaux et des insectes d'eau.

 


Protection de ce reptile

La Natrix natrix fait partie des espèces protégées sur l’ensemble du territoire métropolitain français.

Il est totalement interdit de la capturer, de la blesser, la tuer, la déplacer ou de détruire sa ponte.

 

Biotope

Elles vivent dans des milieu humides et proches de l'eau ainsi que dedans comme les cours d'eau, rivières, petits étangs...

Mais se trouve aussi dans des biotopes plus sèches et plus loin de l'eau.