Strophurus taenicauda

Strophurus taenicauda

Infra-ordre : Gekkota    Famille : Diplodactylidae    Genre : Strophurus 
 
Mœurs : Nocturne, arboricole.
 
 
Cette espèce est endémique d'Australie.
Elle se rencontre dans le Sud-Est du Queensland et dans le Nord de la Nouvelle-Galles du Sud.
Elle mesure une quinzaine de centimètres.
Sa coloration est assez surprenante, en effet, pourvue d’un fond gris clair recouvert de nombreux points noirs, elle est contrastée par une bande orange, partant de la queue et pouvant aller jusqu’à la nuque, également ce gecko possède des yeux rouges vifs.
Très vive la nuit, elle est quasiment inactive la journée.
Cette espèce possède dans glandes caudales sécrétant une substance visqueuse à l’odeur repoussante et irritante (pour les yeux). 
 
Strophurus taenicauda 2
 
Terrarium : 45*45*45 pour un spécimen, 60*45*45 pour un duo.
Une cachette humide est recommandée.
Il faudra joncher le terrarium de nombreuses branches, ainsi que de nombreux feuillages pour fournir des cachettes en hauteur.
 
Substrat : Le maintien sur du sable pour cette espèce est parfait, toujours penser à se servir d’une granulométrie fine, qui en cas d’ingestion ressortira plus facilement de l’estomac.
Il est utile d'ajouter un coin de sphaigne qui servira de point humide au lézard. 
 
Température : En journée, 30°c au point chaud, 24°c au point froid, le terrarium descendra à 20°c la nuit.
 
Hygrométrie : 50%, une brumisation du terrarium tout les 1 ou 2 jours pour l'hydratation du lézard est indispensable.
 
UVB : 2% recommandés.
 
Alimentation : Exclusivement insectivore, ce lézard accepte grillons, criquets, blattes, teignes, vers et autres insectes de tailles adaptées.
 
Sexage : Chez le mâle, renflement hémi-pénien à la base de la queue.
 
Reproduction : Ovipare.
La maturité sexuelle est atteinte à 2 ans, la femelle peut pondre jusqu’à 7 fois dans l’année, les œufs deux par deux.
L’incubation des œufs se fera à 28°C, cela prendra 43 à 79 jours avant l’éclosion.
 
Strophurus taenicauda 4
 
SOURCE : Diane Friscia sur le blog des curiosites terrariophiles